L'auto-hébergement c'est bien, l'auto-hébergement c'est cool, mais ça apporte quelques difficultés que l'on ne rencontrerait pas si on louait un serveur dans une célèbre entreprise. Un des nombreux effets à avoir son serveur chez soi est que tout le monde peut voir votre site... sauf vous (et tout ceux qui sont dans votre réseau local). Seulement voilà, lorsqu'il s'agit d'un blog qu'il faut faire vivre en postant régulièrement des articles intéréssants, il devient impossible, à moins de squatter chez les amis et la famille, ne serait-ce que de contrôler le bon fonctionnement de votre site en ligne. Je parle ici d'avoir une machine remplissant le rôle de serveur, et d'une autre machine depuis laquelle on veut bloguer. Si vous faites tout sur le même ordinateur, il y a un moyen que je n'aborderais pas ici pour résoudre le problème, la doc Fedora-Fr ( http://doc.fedora-fr.org ) est très parlante sur le sujet.

Pour pouvoir accéder à son site il faut accéder à son serveur depuis l'extérieur de son réseau local, soit depuis l'Internet. Je vous propose donc un moyen que désormais j'utilise tout le temps pour le faire sans avoir à sortir de notre réseau local. Tor est l'outil idéal, il crée un tunnel depuis l'ordinateur duquel je souhaite bloguer et voir mon site, le tunnel aboutie quelque par sur le réseau Internet, me permettant ainsi de voir mon site comme n'importe quel visiteur.
Pour l'installer :
# yum install tor torify
Ensuite on lance le tunnel :
$ tor
Puis dans un autre terminal on peut lancer le navigateur dans le tunnel :
$ torify epiphany http://monsite.com
ou bien :
$ torify firefox http://monsite.com
Et enfin on peut se servir de notre client de blog préféré pour alimenter un peu son blog :
$ torify blogilo

Voilà, même si le réseau Tor jouie d'une assez mauvaise réputation, il reste toujours un bon outil lorsqu'il est utilisé à bon escient. Il fournit une latence certe un peu longue pour une navigation fluide, aussi on se limitera à l'essentiel...