Il y a un petit bout de temps maintenant, j'avais demandé aux admins de fedora-fr.org s'il voulaient bien monter un tracker de P2P sur le serveur nommé Stetson, afin que je puisse faire pointer dessus les torrents des Lives Fr. Finalement j'ai fait des torrents ne nécéssitants aucun tracker et ma requête est restée sans suite. Fin de l'histoire. Aujourd'hui je viens de monter sur mon petit serveur un client de P2P qui tourne en tant que service pour SystemD, ce qui semble suffisant si l'on produit des torrents sans tracker car il va sans dire que ce client maîtrise le DHT et le Peer Exchange (PX). Mais alors, quel est le rapport avec le Stetson et la communauté Fedora-Fr ? J'aimerais que Stetson seede ne serait-ce qu'un tout petit peu les Lives de la communauté Fedora-Fr, et comme à ma dernière requête l'admin actif m'avait demandé un mode opératoire, je le publie ici même en avance en espérant être validé.

Première partie : Installation
Tout le stockage s'effectue dans /var/lib/transmission donc je recommende de créer un Volume Logique dédié à ce répertoire.
yum install transmission-daemon
systemctl enable transmission-daemon

On crée quelques répertoires pour s'organiser :
mkdir /var/lib/transmission/Torrents
mkdir /var/lib/transmission/Téléchargements
restorecon -Rv /var/lib/transmission/*
chown -R transmission:transmission /var/lib/transmission/*

Puis on récupère les torrents :
pushd /var/lib/transmission/Torrents
wget http://fantom.fedorapeople.org/Fedora-17-i686-Live-Desktop-FR.torrent http://fantom.fedorapeople.org/Fedora-17-i686-Live-KDE-FR.torrent http://fantom.fedorapeople.org/Fedora-17-i686-Live-LXDE-FR.torrent http://fantom.fedorapeople.org/Fedora-17-i686-Live-Xfce-FR.torrent http://fantom.fedorapeople.org/Fedora-17-x86_64-Live-Desktop-FR.torrent http://fantom.fedorapeople.org/Fedora-17-x86_64-Live-KDE-FR.torrent http://fantom.fedorapeople.org/Fedora-17-x86_64-Live-LXDE-FR.torrent http://fantom.fedorapeople.org/Fedora-17-x86_64-Live-Xfce-FR.torrent
popd

Deuxième partie : Configuration et Mise en route
systemctl start transmission-daemon
Paramètrer le répertoire de stockage des données :
transmission-remote -w /var/lib/transmission/Téléchargements
Activer le Distributed Hash Table (DHT) :
transmission-remote -o
Activer le Peer Exchange (PX) :
transmission-remote -x
Accèssoirement pour encrypter toutes les connexions :
transmission-remote -er
Accèssoirement pour limiter le débit descendant à 300Kio/s :
transmission-remote -d 30
Utiliser l'option -u pour limiter le débit montant...
Enfin, pour ajouter tous les torrents d'un seul coup :
for i in /var/lib/transmission/Torrents/*; do transmission-remote -a $i -s; done

Et c'est partit. L'outil transmission-remote permet à l'utilisateur standard de contrôler le démon de manière succinte. On peut obtenir une liste des torrents en cours avec cette commande :
transmission-remote -l